L'implant ICL - Oogcentrum Goes
Correction de la myopie forte

L'implant ICL

Voilà déjà plusieurs années qu’une méthode opératoire est appliquée pour corriger la myopie.
L’opération consiste à implanter une lentille devant le cristalliin naturel de l’œil. Grâce à cette méthode, il est tout à fait possible de corriger une myopie allant de -1.0 jusqu’à -23.5 à l’aide de la lentille ICL. Coût de l’implant des lentilles Artiflex : € 2.800,-

Le but de cette opération est :

  • soit de corriger la myopie.
  • ou soit de diminuer un haut degré de myopie.

Bien que la puissance dioptrique de verres de contact mesurée précédemment soit précise, il n’est pas dit que tout le monde saura voir clairement sans lunettes après l’opération. Il est donc possible que vous ayez besoin de porter des lunettes après l’intervention chirurgicale mais d’une dioptrie bien plus minime qu’auparavant. La grande différence entre cette intervention et le traitement au laser est que la lentille en question peut tout simplement être ôtée de l’œil si cela s’avérait indispensable.

Laser d'œil: Reflex Smile

€1950 / œil

Voulez-vous plus d'informations ?

N'hésitez pas de nous contacter.

La myopie

Est provoquée lorsque l’œil est plus long qu’un œil normal. Chez l’œil myope, le foyer de rayons lumineux qui viennent de loin, se trouve devant la rétine : l’image sur la rétine est floue. Les rayons lumineux avoisinants peuvent être reflétés précisément sur la rétine. Le myope voit mieux de près que de loin.
 

L’hypermétropie:

Est provoquée lorsque la longueur de l’œil est plus courte qu’un œil normal. Chez l’œil hypermétrope, le foyer de rayons lumineux se trouve derrière la rétine. L’image sur la rétine est floue mais à l’aide de lentilles de contact, l’image peut de temps à autre être précise. De cette manière, l’acuité visuelle d’un hypermétrope est meilleure de loin que de près.
 

Anomalie cylindrique (l’astigmatisme):
Est une affection due à une anomalie de la forme de la cornée. Une cornée aux courbures normales ressemble à une balle de tennis, tandis que la cornée astigmate ressemble à un ballon de rugby (c’est-à-dire que l’astigmatisme entraîne une vision brouillée, déformée, imprécise à toutes les distances). L’astigmatisme n’exclut pas la myopie, l’hypermétropie ou toute autre pathologie de l’œil.

Les lentilles implantées n’ont pas besoin d’entretien

Les lentilles ICL n’ont donc pas besoin d’entretien car elles restent définitivement dans l’œil. S’il s’avérait nécessaire, pour une raison quelconque de remplacer les lentilles, cela est possible. Dans la plupart des cas, l’échange se fait sans problème.

Qui peut entrer en ligne de compte?

Ce traitement est à l’heure actuelle, approprié pour toutes les personnes atteintes de myopie chez qui la correction de la myopie est trop grande à traiter, ou chez qui l’épaisseur de la cornée et/ou la dimension de l’iris ne sont pas idéales pour un traitement au laser.

L'examen préopératoire

Avant de passer au traitement, un ophtalmologue et son assistant exécutent un examen ophtalmologique complet. On utilise ici des gouttes pour dilater les pupilles. Pour une constatation fiable de l’état de l’anomalie réfractive de vos yeux, il est nécessaire de ne pas porter de lentilles durant un certain temps avant l’examen. Pour les lentilles rigides, cette période est de 3 semaines et pour les lentilles flexibles au moins 10 jours.

Afin d’obtenir un calcul le plus précis possible de la dioptrie de la lentille à implanter, l’ophtalmologue mesure la longueur de l’œil à l’aide de rayons lumière jusqu’à une précision de 0,02mm. Tous ces examens préparatoires sont indolores.

L’implant des lentilles ICL exige la présence d’une petite incision dans l’iris. Afin d’éviter que cette incision ne soit faite durant l’opération, il s’avère nécessaire de subir avant l’implantation de la lentille, un autre petit traitement au laser Yag. Ce traitement dure amplement quelques secondes, s’effectue durant la consultation, et est également, complètement indolore. Après l’intervention chirurgicale, vous verrez rarement des petits rayons (ou auréoles) autour des lumières, occasionnés par cette ouverture supplémentaire dans l’iris.

Si vous souhaitez que l’opération se fasse sous anesthésie générale, vous devez absolument prendre contact avec votre médecin traitant. En fonction de votre santé et / ou de votre âge, vous devrez subir des examens médicaux supplémentaires. Si vous prenez la décision de vous faire opérer, vous devrez être en mesure de nous fournir un formulaire pour consentement dûment signé de votre part.

L'intervention chirurgicale

Pendant l’opération, on fait une incision de 3.2mm. C’est par ce canal qu’on insère la lentille artificielle dans l’œil qui est placée derrière l’iris. L’opération dure environ 15 minutes et l’incision se cicatrise d’elle-même. Elle peut se faire sous anesthésie locale ou générale. Une fois l’opération terminée, l’oculiste vous mettra des gouttes dans l’œil traité et celui-ci sera recouvert d’une coque en plastique afin de bien le protéger. Vous pourrez rentrer chez vous le jour même de l’opération et continuer avec un traitement de jour.

Après le traitement

Le jour suivant, vous devrez vous présenter au centre ophtalmologique pour contrôle, la coque est retirée. Durant les 3 semaines qui suivent l’opération, vous devrez mettre des gouttes ophtalmiques anti-inflammatoires. Les prochains contrôles seront programmés dans les 2 à 4 semaines plus tard. À ce moment, la réfraction de l’œil est déterminée. Par la suite, un contrôle annuel suffira. Pour éviter que les lentilles ICL ne viennent en contact avec leur propre cornée, il est fortement recommandé de ne pas se frotter vigoureusement l’œil opéré.

Résultats

Plus que 500.000 yeux ont été traîtés avec un implant ICL..

Est-ce que cette lentille est permanente?

Il est probable que l’implant de cette lentille soit de longue durée, cependant, pas définitivement. À partir du moment où des signes de la cataracte se révèlent, on remplace votre propre lentille et la lentille ICL par de nouvelles lentilles artificielles. Pour des raisons médicales, il est tout à fait possible de les retirer. C’est pourquoi il est obligatoire, et ce pour le reste de votre vie, de subir des contrôles annuels pour que nous puissions constater l’état de santé de votre œil.

Risques

Aucune intervention chirurgicale ne peut être effectuée sans risque. Même si le risque est très minime, il peut toujours surgir des complications, aussi banales qu’elles soient.

Sous les conséquences de cette intervention, on peut citer la présence de halos (des auréoles autour des lumières), un éblouissement, une diminution de la vision même après correction, un malaise dans la vision nocturne, une vision double, une infection interne de l’œil, une déformation de l’image, le développement de la cataracte ou du glaucome, des paupières pendantes. Ce sont ici des effets secondaires non désirés mais propres à ce genre d’intervention.

Dans des cas extrêmes, comme pour toute chirurgie oculaire, les complications peuvent avoir un caractère grave comme la perte de vue, parfois même la perte d’un œil. Cette situation est néanmoins tellement exceptionnelle que la fréquence est difficile à évaluer.

Voulez-vous plus d'informations ?

N'hésitez pas de nous contacter.