Traitement contre le kératocône | Goes Chirurgie Oculaire
La cornée

Le kératocône

Le kératocône est une affection anormale où la cornée (la partie claire à l’avant de l’œil) s’amincit et se gonfle.

Le kératocône veut dire cornée en forme de cône (du grec kerato, « corne », « cornée » et konos, « cône »).
Cette forme anomale peut avoir des conséquences graves sur la vision.

Prévention

Le kératocône est une affection anormale où la cornée (la partie claire à l’avant de l’œil) s’amincit et se gonfle. Le kératocône veut dire cornée en forme de cône (du grec kerato, « corne », « cornée » et konos, « cône »). Cette forme anomale peut avoir des conséquences graves sur la vision.

Des recherches démontrent que le kératocône peut être occasionné par un excès d’enzymes qui détruisent les protéines à la surface de la cornée, ce qui provoque un amincissement et une déformation de la cornée.

Que le kératocône soit une maladie génétique, cela n’a pas encore été défini. Il paraîtrait qu’il y ait un lien entre certains différents gènes. Des consanguins atteints de kératocône peuvent présenter des petites divergences de la cornée. Ces divergences transmettent à la cornée que le kératocône pourrait avoir plusieurs causes génétiques et en même temps pourrait se manifester de différentes manières.

Les frottements vigoureux des yeux peuvent engendrer une évolution de la maladie. Les personnes atteintes de kératocône doivent éviter de se frotter les yeux. C’est parfois pénible mais certaines allergies provoquant les démangeaisons et les irritations des yeux, sont plus présentes chez les patients atteints de kératocône.

Ooglaser: Reflex Smile

€1950 / œil

Voulez-vous plus d'informations ?

N'hésitez pas de nous contacter.

Quels sont les symptômes du kératocône?

Une vision floue, imprécise est le premier symptôme du kératocône. Symptômes qui se manifestent vers la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine. Cette maladie évolue lentement durant 10 à 20 ans, puis elle se stabilise.

Dans les premiers degrés de la maladie, la maladie peut juste être superficielle, ce qui provoque des troubles de la vision tels des éblouissements, des légères sensibilités et des irritations. Chaque œil peut être affecté différemment.

Au fur et à mesure que la maladie évolue et que la cornée gonfle de nouveau, la vision pourrait se déformer. Une diminution soudaine de la vue peut surgir si la cornée se gonfle brusquement.

L’enflure peut durer des semaines et même plusieurs mois ; après quoi, elle guérit progressivement et se remplace par des tissus cicatrisés.

Comment est-il traité ?

Si les lunettes ne suffisent pas à corriger la vue, des lentilles de contact rigides peuvent dans ce cas, apporter une correction dioptrique remarquable. Des nouveaux matériaux et de nouvelles créations donnent la possibilité aux personnes atteintes de kératocône, l’occasion de jouir plus longtemps de leurs lentilles de contact.

Lorsque l’évolution du kératocône peut être prouvée, ou bien que l’usage des lentilles de contact devient impossible ou difficile, alors dans ce cas une réticulation est conseillée.

Traitement par réticulation, en pratique

D’abord, on ôte la couche superficielle de la cornée, après quoi on y met des gouttes de riboflavine qui doivent agir durant une demi-heure.

Ensuite la cornée est traitée par un rayon ultra-violet durant 30 minutes. Une légère gêne se manifestera après le traitement. L’opération est efficacement soignée par des gouttes ophtalmologiques et par le port de lentilles de contact.

Résultats

Plusieurs études ont confirmé l’efficacité de ce traitement. La plupart des cornées traitées font preuve de grande stabilité et une nette amélioration de la vision.

Dans un groupe de 64 yeux, certaines études nous démontrent que pas un seul patient ne voit moins bien après l’opération qu’avant. En moyenne, la vision sans lunettes s’améliore de 1/10, la vision avec lunettes s’améliore de 1.5/10. En moyenne, la dioptrie d’un myope s’améliore de 1.5, en effet, ceci est une preuve que la cornée est rendue plus lisse grâce au traitement.

Prévisions

L’important est de comprendre que la réticulation, au contraire du lasik, ne corrigera pas complètement la myopie, la presbytie ou l’astigmatisme. Après le traitement il sera nécessaire dans plusieurs cas d’y apporter une correction supplémentaire, généralement par des lentilles de contact rigides ou souples ou par des lunettes.

L’avantage de cette technique existe en ce sens qu’une transplantation de la cornée accompagnée d’une guérison lente et réfraction variable, peut être reportée et dans le meilleur des cas évitée.

Bijwerkingen

  • Opacité cornéenne ou voile cornéen: rarement
  • Remédiable : guérison lente de la blessure infectée
  • La stabilité après le traitement varie dans les semaines après l’intervention

Voulez-vous plus d'informations ?

N'hésitez pas de nous contacter.